Et si le super-héros était un schizo ?

Ilustration de l'excellente BD "Kinddom Come" d'Alex RossIdée de bouquin, qui me fait de l’oeil régulièrement, mais je veux terminer ce que j’ai commencé avec Dusk… aussi tentant que soit de laisser tomber et m’atteler à autre chose…

Imaginez un monde à la Marvel, avec son Superman attitré qui enquête sur une série de meurtre particulièrement violant ne touchant que les supervilains du quartier… hmmf non décrire l’idée comme cela ne me convient pas… :

Plantons plutôt le décors :

Paysage urbain dense à la Métropolis, lumineux (l’opposé de Gotham, pour les connaisseurs) et peuplé de gratte ciel aussi haut que sont crasseux les ghettos des banlieues.

Le « héros » 

Un Superman, avec la double identité qui va bien, super fort, super juste, prône la non violence et la tolérance, la paix et l’amour etc.

Le sujet :

Notre « Supergars » enquête donc sur la mort de plusieurs de ses « archenemy ». Ils sont tous tué de manière simple et propre malgré leur pouvoir et leur esprit intelligent. Accident de voiture, bombe, sniper, poison violent et crado etc.

Le « plot » :

Le meurtrier est notre « Supergars ». Plus exactement sa double identité. Son identité humaine qui a pris le pas pour devenir indépendant à son insu et faire la justice comme n’importe quel être humain réel aurait parfois envie de le faire en vrai

Contrainte : 

Les meurtres se font toujours en décalé : il change d’identité pour placer ses pièges, et re switch pour assister impuissant à son crime, et s’auto exclure de la liste des coupables.

Envie :

Réussir à faire la « jointure » (c’est français ? … …) entre l’univer onirique des super héros dans les comic book, avec un bout de la vrai psyché humaine, avec ses failles, ses intolérances et surtout ses coups de colère non assumé par la suite.

Inconvénient : le thème existe sûrement déjà (je pense encore au formidable Watchmen). Mais peu importe, l’idée m’amuse et je m’y mettrais sûrement d’ici peu… sauf si je patauge encore avec ma Fantasy…

Publicités
    • Yannou
    • 14 février 2012

    Ton truc de switch c’est du réchauffé. Et puis tout le monde sait que les super-héros sont schizo. ^_^
    Et si tu avais une équipe, le héros et son acolyte genre Batman et Robin ? Et qu’en fait c’est l’acolyte qui tue. Ou pire c’est le héros qui tue, l’acolyte le découvre mais a un cas de conscience : dénoncer et se confronter à son mentor ou fermer sa bouche ou devenir complice ou vouloir faire mieux (donc pire) ou comme tu veux c’est toi l’auteur ?

    Ah et Superman c’est DC pas Marvel. ^_^

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :