Votez bordel !

Oui dans mon cas c’est fait…
Pourquoi cet appel ? simple. En tant que personne ayant ce fichu problème d’imagination débordante, on tombe souvent sur des envies d’écrire des dystopies ( le pire monde possible imaginable, grosso modo) ou un équivalent à Hunger Games, Running Man, ou V pour Vendetta… (cochez la case…).

Sauf qu’au début de la plupart de ces mondes qui, nous sommes d’accord, sont particulièrement désagréable, il y a d’abord un choix.
Un choix ou l’absence d’un choix. Sinon il n’y aurait pas d’histoire à raconter.
Mais un choix quand même. L’Histoire s’écrit avec des choix. Ce qui fait parfois le fond de commerce de certains auteurs, c’est quand le peuple, les gens, restent insensible, inactif, inerte…face à un évènement où ils auraient dû agir autrement. Là, l’auteur nous pond un héros qui va faire (à contre coeur ou pas) le bon choix. Celui de faire face, envers et contre tout.

Certes il n’y a pas d’envolée lyrique au moment de glisser l’enveloppe dans l’urne, certes il n’y a pas un magicien encapuchonné sur le point de détruire le monde d’une incantation marmonnée à mi-voix…

Mais le geste… le geste compte. Choisir compte.

Et non, rester assis sur ses fesses n’est pas un choix qui compte !

Advertisements
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :