Bilan 2015 : 2921

happy-totoro-characters-free-desktop-wallpaper-2880x1620.jpg

 

Content ? Oui.

Comblé ? Oui.

J’ai écrit, j’ai créé, j’ai partagé.

J’ai été lu, critiqué, et surtout, visiblement apprécié.

Cette année, j’ai pu mettre un point final à des projets qui me semblaient morts depuis des mois, et d’autres ont purement et simplement été ressuscités pour prendre une belle ampleur en cette fin d’année.

En chiffre, si je cumule les distributions gratuite et payante de toutes mes publications de janvier jusqu’à ce jour, j’atteins le chiffre de 2921 exemplaires vendus ou distribués gratuitement. Non, je ne roule pas en Porshe. Pas avec les 30 euros que j’ai gagné cette année (dont la moitié issue des ventes de Crying Star partie 2, cette semaine)…

Mais dans ma tête ? Oui. On peut dire ça. J’ai le vent dans mes cheveux et je tire la langue comme un chien à la fenêtre d’un vieux pick-up Ford cabossé (désolé je n’aime pas les voitures de sport) tout en regardant les champs de maïs se plier sous le vent d’un printemps aux promesses chaleureuses…

La nouvelle Trois Secondes a trouvé son public… depuis six mois ! Crying Star m’a offert ma « première fois » où un lecteur me contacte via Facebook pour me dire qu’il a vraiment aimé ce livre et qu’il lui tarde de lire la suite. Merde, la dernière fois que j’ai eu l’impression d’exister au milieu des quarante milliard d’auteurs auto-édité, fut lorsqu’une correctrice chez un éditeur me laissa tout un message pour dire qu’en gros, ben merde, c’était de la bonne… en parlant du tome 2 de la Trilogie du Seuil… (à paraître en 2016, j’espère… ô L’Ivre-Book si tu lis ces lignes…)

C’est l’année où je n’ai toujours pas pris de claques ni de commentaires incendiaires. Ce qu’on m’a jeté à la figure, je le méritai : mes sempiternelles fautes, et erreurs au sein de mes textes autopubliés… dont je ne peux que m’excuser sans cesse, pour ce manque de respect, sincèrement. Mais j’y travaille, et les dernières parutions sont moins mauvaises que les premières, mais on est encore loin d’un résultat professionnel… Donc ces étoiles perdues, je ne les méritais pas.

Mais en parlant d’étoile, j’ai eu le bonheur (j’allais écrire « plaisir », mais ce n’est clairement pas le terme approprié pour ce que je ressens quand je découvre ce genre de chose…) d’avoir des retours en notation sur quasiment tous les livres que j’ai publiés.

« Dusk » le premier tome de la Trilogie du Seuil avait établi pour moi le record à 19 commentaires sur Amazon en deux ans, Trois Secondes en est à 9 en six mois. Crying Star partie 1 en récolte déjà 2 en une semaine… Chacun de ces avis compte, motive, et m’aide. Oui, même ceux à une ou deux étoiles sur cinq concernant ce défaut que j’ai mentionné plus haut…

2129. Bon sang. Amusons-nous à continuer, et voir jusqu’où ce chiffre peut aller. J’ai tellement d’autres histoires qui réclament passage dans ce monde, tellement d’autres graines qui sont plantées dans mon jardin qui attendent que mon regard se perde entre ces feuilles vertes et tendres…

Bonne année, et surtout, créez.

PS: Ce bilan est une vue introspective de mon rêve d’être auteur. Il est volontairement tourné sur mon petit nombril (velu). Pour ma vue du monde et le bilan de cette année 2015 dans le monde réel, tout est dans mes livres…

PPS : on me signale  que le chiffre de 2921 est erroné : en effet Kobo n’informe pas des ventes d’ebook gratuit. Seulement les payants (j’espère…). Et vu le nombre de votes sur chacune de mes publications chez eux, je pense que c’est positif… alors, 3000 ?

Publicités
  1. Félicitations pour ton bilan ! Avec Kobo normalement, ils te disent le nombre de téléchargements gratuits. Je n’ai aucun e-book payant chez eux et je vois les « ventes » de mes livres évoluer. Sur Amazon, c’est moins bien rendu en revanche, il n’y a pas de tableau qui récapitule le total des téléchargements pour chaque ouvrage, j’ai plus de mal à voir quel texte est le plus téléchargé. Félicitations pour les commentaires ! As-tu pensé au fait à contacter des bloggueurs et leur partager tes textes en échanges de chroniques sur leurs blogs ? J’ai fait ça au début et ça m’a permis d’avoir des retours et des échanges intéressants avec certains lecteurs (enfin, surtout des lectrices :x)

    • Merci !
      Je publie sur Kobo via la plateforme Smashwords, où j’ai un tableau des ventes pour les autres revendeurs, graphique et autre détails… mais Kobo refuse d’envoyer à Smashwords les détails pour autre chose que les ebooks payant. Effectivement, je peux juste suivre la progression via le classement…ou le tri par « meilleure ventes »
      Pour Amazon par contre c’est très détaillé si tu l’as publié directement chez eux, sans intermédiaire : courbes de vente par livre/payant/gratuit, chiffre à jour quasi toute les heures et fichier excel pour les plus acharnés…( https://kdp.amazon.com/reports?ref_=kdp_BS_TN_rp ).
      Et sinon, oui, vive les lectrices ! L’ebook serait mort-né sans elles…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :