Dusk

Dusk[Mise à jour du 06/05/2017 : Le tome 3 est en fin de correction (deuxième passage en cours chez ma correctrice préférée ! avant ré-édition à la discrétion de mon éditeur, L’Ivrebook… Hésitez pas à lui écrire, s’il sent qu’il y a de l’attente, la sortie n’en sera que plus rapide 🙂 ] 

 

Dusk est mon premier roman complètement terminé, corrigé et publié via le site d’Amazon, au format Kindle.

Elle est née d’abord d’une simple carte postale, une fée tournée de dos, posée sur une branche, arborant une fine épée à sa ceinture.

L’idée de la fée guerrière s’est imposée. Pas de petite chose rachitique muette et voletant à la Clochette de Peter Pan. Non. Je ne voulais pas d’un héros elfique, trop fait et surfait, ni d’un personnage « Dark » avec une dose en « taciturnité » de 120 sur l’échelle des Albator-like… Juste un être vivant, avec ses émotions parfois à fleur de peau, parfois dissimulée sous un « de quoi je me mêle ? ». C’est du moins comme cela que je l’ai voulu.

Sur la carte postale, une souche d’arbre apparaissait en fond, et au dessus de lui, une autre fée semblait trôner fièrement. J’ai imaginé une histoire de haine entre ces deux là, de rancune et de soumission mêlée de responsabilité. Petit à petit, tel une planète dans l’univers, des personnages se sont greffé ou se sont écrasé, aggloméré sur le reste du récit. Là où Dusk était seule, elle se retrouve accompagnée. Là où il n’y avait qu’une simple promenade en forêt, des créatures et une menace plus latente se sont développés. Et un monde a émergé du néant, avec ses passages vers d’autre univers.

Le récit a débuté il y a une dizaine d’année, dans une maison de Bretagne, sur un vieux portable. Une chambre vide, un peu froide, accompagné d’une bière bretonne (une Lancelot je crois bien…) pendant que ma femme arpentait une autre région avec une amie… De nature paranoïaque je m’inquiétais, car il était tard, et sans nouvelle (pas de réseau ! ah, y’a dix ans…) j’ai fini par mettre cette carte postale sous mon nez, et à écrire cette histoire.

Gurgan se met alors à galoper entre les arbres, se gratte les fesses effrontément et manque de mettre le feu à la forêt deux ou trois fois avant d’accomplir sa destinée… depuis, il a été rejoins par l’homme aux Gucci… Gatya, Gaëlle( qui s’appelait « Hem » simplement dans un premier jet…), Luc et Maerlyn… et tant d’autre que j’en perd parfois le compte.

Depuis, l’histoire se passe entre le monde du Lorient et le notre. Ainsi que parfois, dans le Sidhe lui même…

Aujourd’hui, 14 mai 2012, j’attaque la dernière ligne droite du deuxième tome, sachant que le troisième est déjà fini. Curieux non ? Mais il me tarde de relire le troisième pour le corriger et ajouter des nouveaux arcs qui se sont imposé au fur et à mesure de l’écriture des deux autres.

Vous pouvez retrouver tout les articles concernant sa gestation et ses petites améliorations avec le temps (ou mes états d’âme à son sujet) en cliquant ici.

Les trois premiers chapitres sont disponible en pdf ici.

Oh, j’oubliais, le cycle se nomme « Le Seuil », tout simplement. Depuis tout gosse je suis hanté par l’idée des portes à travers les univers. C’est une imagerie qui m’a profondément marqué, je ne crains de ne pouvoir dire mieux…

  1. Bonjour

    Je me présente je m’appelle Vianney CARVALHO et je suis illustrateur-maquettiste professionnel. N’ayant pas trouvé de formulaire de contact je passe par vos commentaires, j’espère que vous ne m’ne voudrez pas.

    Je souhaiterai, si cela vous intéresse, vous proposez mes services. ça serait pour moi l’occasion d’illustrer un univers que j’aime.
    Par le passé, et encore aujourd’hui, j’ai travaillé avec diverses maisons d’édition, mais également pour divers magazines et webzines pour la réalisation d’illustrations de nouvelles. Je me permets donc de vous joindre mon book à ce mail, mais vous pouvez également avoir un aperçu de mon travail sur d’autres supports sur mon site web : http://www.vianney.fr

    Sachez qu’il ne s’agit que d’une proposition, parmi d’autres possibles, et que je suis ouvert à toute idée, n’hésitez donc pas à me recontacter si vous avez une autre proposition à me faire ou bien si vous avez des questions

    En vous remerciant par avance pour le temps que vous avez pris pour lire mon message

    Bien cordialement

    • Oh que j’aurais aimé avoir un illustrateur pour ne plus avoir à me frapper le crâne pour la création des couvertures…
      Malheureusement une bête raison pécuniaire m’interdit de m’offrir ce genre de service…
      Je laisse le message, pour le cas où d’autre seraient éventuellement intéressés par votre coup de crayon !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :